Octobre, novembre 2020, l'opposition de Mars
Petit coup de projecteur sur Mars, à l'opposition en octobre. Pas de chance, sur le nord, le temps est pourri depuis mi septembre. C'est donc au travers de trouées dans les nuages que j'ai pu observer la planète Mars. Comme d'habitude, pas de canaux visibles, mais il parait que c'est normal.

  
Mars
Le 10 décembre vers 19h00 TU.
La zone sombre, c'est Hesperia Planum avec à gauche Syrtis Major et à droite Terra Cimerria.
Observations réalisées avec le Dobson 400 f/d 4.5, un oculaire de 7 mm avec filtre jaune. G = 250 x
Mars
Le 12 novembre vers 20h00 TU.
Une longue zone sombre barre la planète, c'est Terra Cimmeria, au nord s'étend la plaine d'Elysium
Une légére phase se distingue à l'est de la planète (coté gauche du dessin)
Observations réalisées avec le Dobson 400 f/d 4.5, un oculaire de 10 mm avec barlow 2x et filtre jaune. G = 360 x
Mars
Le 04 novembre.
D'abors en début de nuit, vers 19h00 TU (dessin de gauche) puis vers 20h30 TU.
Cette fois, c'est Syrtis Major qui est bien visible. Sur une heure et demi, on voit bien aussi la rotation de Mars.
Je ne suis pas certain, mais j'ai pensé discerner une légére phase à l'est de la planète (coté gauche du dessin)
Observations réalisées avec le Dobson 400 f/d 4.5, un oculaire de 10 mm avec barlow 2x et filtre jaune. G = 360 x
     Mars   
Les 22 et 23 octobre.
Le 22, c'est en début de nuit que j'observe. Il est 20h30, la planète est encore basse sur l'horizon. J'avais peur de la turbulence, mais au contraire, le léger affaiblissement de la lumière renforce les contrastes. La planète est superbe.
Le 23, c'est vers 11h30 que j'observe. Cette fois, la planète est très haute et trop lumineuse. Je n'y vois qu'une grande tâche sombre et floue.
          Mars
 Retour en arrière dans l'année. Le 08 aout, alors qu'on souffre de la chaleur, nous sommes trois à observer la planète à l'observatoire de Lille.
Mars y est superbe. De fins détails apparaissent sur la planète, la calotte polaire sud apparaît énorme.
     
Page d'accueil